Soutenance de thèse de Madame Lucie Guesnier

Lucie Guesnier présentera les résultats de ses recherches lors de la soutenance de sa thèse d’histoire intitulée :

La sédimentation des socialismes roumains

Identités socialistes et mouvements sociaux dans le contexte de la modernisation du pays, 1878-1916

Sous la direction de Catherine Durandin et de Michel Dreyfus,
Centre d’Histoire Sociale, Paris 1-Sorbonne.

La soutenance aura lieu le vendredi 30 septembre à 9h au sein de la Salle Duroselle en Sorbonne.

Le Jury est composé de :

Sophie Coeuré, Professeur, CNRS, EHESS, ICT-Université Paris 7
Michel Dreyfus, Directeur de recherches émérite, CNRS, CHS-Paris 1-Sorbonne
Jean-Numa Ducange, Maitre de conférences, GRR-IRHIS, Université de Rouen
Catherine Durandin, Professeur émérite, INALCO-IPRIS
Maria Grazia Merigi, Professeur, Université de Bergame
Florin Țurcanu, Professeur, Université de Bucarest

Résumé :
Cette thèse concerne la mise en mots et en action de l’idée socialiste en Roumanie, au tournant du 20ème siècle. Elle s’ouvre avec la signature du traité de Berlin (1878), qui consacra l’indépendance de l’Étatnational roumain, et se referme à la veille de l’entrée de la Roumanie dans la Grande Guerre (1916). La chronologie retenue se situe dans une période d’expérimentation accélérée de la modernité. Elle inclut par ailleurs le temps d’existence de la Seconde Internationale. La participation des socialistes roumains à cette Internationale depuis son Congrès fondateur inscrit le sujet dans une dynamique transnationale de circulations socialistes de part et d’autre de l’Europe avant la Grande Guerre. Les analyses générales de cette recherche se structurent autour d’une question historiographique transversale : les sources ainsi que les ouvrages secondaires disponibles sur le sujet du socialisme en Roumanie ont été irrémédiablement marqués de la griffe idéologique héritée de la période communiste. La mise en pratique d’une méthode d’approche de ces documents constitue l’un des enjeux majeurs. Sur cette question, les travaux développés par l’historien d’origine roumaine, Georges Haupt, ont représenté un apport considérable. Cette recherche, alimentée par l’ouverture récente de ses archives, se situe dans son héritage.

La soutenance sera suivie d’un pot auquel vous êtes cordialement invités. Afin de faciliter son organisation, merci de bien vouloir confirmer votre présence à l’adresse suivante :

lucie.guesnier@malix.univ-paris1.fr

En bref :
Date : vendredi 30 septembre
Horaires : 9h00
Adresse : Salle Duroselle, Sorbonne-Galerie Jean-Baptiste Dumas,
1 rue Victor Cousin 75005 PARIS
Accès :
Métro : Ligne 10 (Station Cluny-La Sorbonne), Ligne 4 (Station Saint-Michel)
RER B : Station Saint Michel, Station Luxembourg
Bus : Ligne 21, 27, 38, 82, 85

Invitation à la soutenance de Madame Lucie Gesnier.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.