Archives de catégorie : Agenda

Rencontre autour de Pour que vive l’histoire, écrits de Madeleine Rebérioux

Rencontre autour de
Pour que vive l’histoire, écrits de Madeleine Rebérioux
Belin, 2017

 

Mercredi 31 mai, amphithéâtre François Furet, EHESS 105 boulevard Raspail, 75 006 Paris, sous la présidence de Gilles Pécout, recteur de l’académie de Paris, chancelier des Universités, assisté de Thierry Mérel (Fondation Jean-Jaurès) et de Jean-Numa Ducange (Fondation Gabriel Péri)

15 h – 15 h 15
Ouverture par Vincent Duclert (histoire d’un livre), Marion Fontaine (Madeleine Rebérioux à travers ses œuvres), Gilles Candar (l’économie du livre), éditeurs de Pour que vive l’histoire

15 h 15 – 15 h 30
Histoire politique, table ronde animée par Christophe Prochasson, directeur d’études à l’EHESS, directeur de Mil Neuf Cent, revue d’histoire intellectuelle : « Madeleine Rebérioux, un nouveau regard sur l’histoire du socialisme »

  • Adeline Blaszkiewicz-Maison, professeure agrégée d’histoire et doctorante à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne (CHS XXe siècle) : « De Jaurès au continent socialiste : diversité de la gauche dans l’œuvre de Madeleine Rebérioux »
  • Patrizia Dogliani, professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Bologne : « Madeleine Rebérioux et l’histoire du socialisme : du municipalisme à l’internationalisme »
  • Elisa Marcobelli, docteure en histoire à l’EHESS : « La gauche italienne face à la révolution de 1917 »
  • Frank Olivier Poisson-Chauvin, doctorant en histoire, membre du GRHis de l’Université de Rouen : « Relire L’Internationale et l’Orient »
  • Étienne Rouannet, doctorant en histoire à l’EHESS-CESPRA : « Sur les pas de Gustave Rouanet. Faire des recherches buissonnières avec Madeleine Rebérioux »

15 h 30 – 16 h 30 Pause (dix min)
Histoire sociale, table ronde animée par Michelle Perrot, professeure émérite à l’Université Paris Diderot

  • Bastien Cabot, professeur agrégé d’histoire, doctorant à l’EHESS-Histoire et civilisations : « Madeleine Rebérioux. Socialisme, histoire sociale et jeux d’échelles »
  • Patrick Fridenson, directeur d’études à l’EHESS, ancien directeur du Mouvement social : « Madeleine Rebérioux, l’histoire du travail et de ce qu’il fait aux femmes et aux hommes »
  • Catherine Moulin, professeure agrégée d’histoire : « Prendre le train avec Jean Jaurès et Madeleine Rebérioux »

16 h 40 – 17 h 15
Histoire culturelle, table ronde animée par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes

  • Sarah Al-Matary, maître de conférences en littérature à l’Université Lyon 2, UMR 5317 IHRIM : « Pratiques d’écriture de Madeleine Rebérioux »
  • Mélanie Fabre, élève de l’ENS-LSH et doctorante en histoire : « Femmes engagées dans l’éducation : une stratégie de contournement sur les traces de la citoyenneté sociale »
  • Anne-Solène Rolland, conservatrice en chef du patrimoine, directrice de la recherche et des collections au musée du Louvre : « L’histoire et le musée : actualité de Madeleine Rebérioux »

17 h 15 – 18 h
Conclusions, par Vincent Duclert, professeur associé à Sciences Po, chercheur à l’EHESS-CESPRA

[AGENDA] Aux « sources » de l’histoire sociale, entre collecte et enquêtes

Le jeudi 30 mars 2017 sera inauguré le premier atelier du cycle consacré aux sources de l’histoire sociale.

____________________________________________________________________

« À partir d’un état des lieux collectif des institutions se proposant de documenter le « social », sinon la société, en France comme en Europe, il s’agit d’examiner, depuis la fin du XIXe siècle, comment s’est élaborée une collecte active, associative et volontariste des «  sources  » et des archives destinées à permettre de construire un objet total  : l’histoire sociale. »

____________________________________________________________________

 

Journée du jeudi 30 mars 2017

9 h
Accueil des participants et du public

9 h 15
Propos introductif

par Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales

9 h 30
Introduction et présentation des ateliers

par Marie-Cécile Bouju, Pascale Goetschel, Yann Potin et Rossana Vaccaro

9 h 45 – 11 h
Collectionner/Collecter le social ? Le « Musée social », expériences et précédent

avec Françoise Blum, université Paris 1/CHS, Michel Prat, CEDIAS-Musée social, et Antoine Savoye, université Paris 8/CIRCEFT/CEDIAS

11 h- 11 h 15
Pause

11 h 15 – 12 h30
Institutions et sources de l’histoire sociale européenne

Modérateur : Christophe Charle, université Paris 1

avec Jean-Numa Ducange, université de Normandie-Rouen, EUROSOC, La grande dispersion entre-deux-guerres (Amsterdam, Moscou, Francfort, Vienne), Jacques Paparo, fondation Friedrich-Ebert, Bonn, Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam [un représentant, sous réserve]

12 h 30- 14 h
Pause déjeuner

14 h – 15h45
Expertiser, réformer, enquêter : sociologie et « documentation » sociale

Modérateur : Nicolas Mariot, CNRS/CESSP,  Enquêtes et collectes autour du Groupe d’études socialistes

avec Adeline Blaszkiewicz-Maison, université Paris 1/CHS, Albert Thomas et les supports de l’expertise sociale, Thomas Hirsch, Archives nationales/Labex HASTEC, Le Centre de documentation sociale (1919-1940) : un centre de sociologie ?, Ariane Mak, CRH/EHESS, Les expérimentations britanniques du Mass Observation (1937-1949)

15h45 – 16 h
Discussion conclusive

Jeudi 30 mars aux Archives nationales, salles de commission 1-2
59, rue Guynemer 93383 Pierrefitte-sur-Seine

Entrée libre dans la limite des places disponibles Contacts et inscriptions: yann.potin@culture.gouv.fr

Télécharger la plaquette

Le printemps du Maitron

Le 22 mars prochain, une journée consacrée au Maitron se déroulera dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, de 14h à 22h, en présence de nombreux intervenants.


Programme

 

- 13h 30. Accueil par Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile-de-France et de l’Académie de Paris et Georges Haddad, président de l’Université Paris 1.

- 14h : Claude Pennetier, L’histoire intellectuelle de Jean Maitron et du Maitron

- 14h 30 : Pascale Goetschel, Hommes et femmes de théâtre dans le Maitron

- 15h : Charles Heimberg, La figure de James Guillaume et la question de l’émancipation par les savoirs

- 15h 30 : Bernard Pudal, Les paradoxes du projet communiste : l’émancipation dans le Souffle d’Octobre 1917

- 16h : Michelle Perrot, Un itinéraire d’historienne entre ouvriers, ouvrières, grèves… dans le sillage des entreprises éditoriales de Jean Maitron

- 16h 30 : André Burguière, Défense et illustration de la biographie : le Maitron

- 17h : Marion Fontaine, D’un siècle à l’autre : comment penser les mutations des vies militantes et ouvrières

- 17h 30 : Boris Gobille, Xavier Vigna et Paul Boulland : Les acteurs de 1968, animé par Emmanuel Laurentin (France Culture, la Fabrique de l’Histoire)

18 h 30 : Pause

- 19h30 – 22h : Dialogue avec Patrick Boucheron, Ivan Jablonka et Edwy Plenel, animé par Julie Clarini (Le Monde des Livres)

Suite du programme sur le site du Maîtron.