Georges HAUPT, Bureau Socialiste International, vol. I, 1900-1907. Comptes rendus des réunions. Manifestes et circulaires, Paris, Éditions de l’EHESS, 1969. (2/2)

Georges HAUPT, Bureau Socialiste International, vol. I, 1900-1907. Comptes rendus des réunions. Manifestes et circulaires, Paris, Éditions de l’EHESS, 1969.

La première partie peut-être retrouvée ici

Table des matières de l’ouvrage Bureau Socialiste International, op. cit.

Parmi les documents reproduits, présentés par ordre strictement chronologique, nous en trouvons de différentes typologies : comptes-rendus officiels des réunions plénières, manifestes rédigés au nom de l’ensemble du BSI, circulaires traitant de sujets d’intérêt général envoyées par le BSI à l’ensemble des partis affiliés, rapports d’activité du BSI, etc. Comme dit auparavant, Haupt choisit de présenter exclusivement des documents officiels émanant directement du BSI assumant le choix de ne pas reproduire toute une autre vaste série de documents. Ce qui manque alors ce sont les documents relatant la multitude d’échanges bilatéraux entre les membres du BSI (entre ses délégués en général et entre les membres de son Comité exécutif)[1], ainsi qu’entre les membres du BSI et les divers partis affiliés, les divers protagonistes du mouvement ouvrier et socialiste international (militants politiques, syndicalistes, coopératives, presse, élus), les divers militants des mouvements pacifistes, anti-militaristes, etc. Manquent aussi tous les documents relatant les résolutions de l’Internationale d’avant 1900, ainsi que les débats en son sein, quant aux motivations qui ont portées à la création d’un organe exécutif ; ou encore les discussions et résolutions de l’Internationale qui traitent de la place du BSI en son sein après 1900.

Le recueil se structure en deux parties. Une première partie intitulée « Documents » et une deuxième intitulée « Annexes. Rapports mensuels du Secrétariat du BSI. 1905-1907 ».

La première partie exprime davantage la grande variété de documents produits par le BSI. Malgré la présentation chronologique, plusieurs axes thématiques sont identifiables et servent de dénominateur commun à de nombreux textes. Nous avons d’abord les documents « internes » au BSI, qui concernent son fonctionnement, telle la circulaire annonçant sa création et la définition des tâches les plus urgentes (doc. 1), les documents de préparation des travaux du BSI et des congrès socialistes internationaux tant au niveau technique que politique (docs. 5, 8.2, 13, 38, 42, 43, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 54, 56), les comptes rendus des réunions plénières du BSI (docs. 10, 14, 19, 22, 24, 27, 57, 66, 69), la circulaire annonçant la nomination de Huysmans (doc. 29), les comptes rendus des réunions de la Commission Interparlementaire Socialiste (docs. 62, 71).

Nous avons ensuite des documents qui traitent des préoccupations politiques majeures du socialisme international à l’époque – documents qui sont destinés parfois à l’usage interne (BSI, partis affiliés) et parfois à l’usage externe (presse, gouvernements, société civile) -, telle la documentation sur la situation des socialistes en Russie entre fragmentation et répression (docs. 3, 12, 16.1, 18, 28, 30, 31, 32, 35, 36, 39, 41, 44, 45, 46, 53, 55, 59, 60, 61, 63, 64, 65, 67, 70), les circulaires sur l’unité socialiste en France (docs. 6, 26, 34), les protestations contre la politique coloniale et impérialiste (docs. 2, 7, 8.1, 9, 15, 33), dont la crise marocaine (docs. 37.1, 40) et la question macédonienne (doc. 68), les protestations dénonçant la situation des Noirs américains (docs. 20, 21), les manifestes apportant un soutien international aux différentes grèves (docs. 16.2, 25, 37.2), les appels annuels pour la Journée internationale des travailleurs du 1er Mai (docs. 4, 11, 17, 23, 58).

Quant à la deuxième partie, Haupt nous présente vingt documents reproduisant les Rapports mensuels du Secrétariat du BSI pour la période de février 1905 à août 1907. La pratique de rédaction de ces Rapports mensuels est l’une des nouveautés inaugurées suite à la nomination de Huysmans au poste de Secrétaire. Ils répondent à l’exigence de celui-ci de renforcer le Bureau par une hiérarchisation encore plus poussée : à travers la lecture des rapports, nous nous apercevons progressivement de comment le Comité exécutif et le Secrétariat prennent le dessus sur les réunions plénières du BSI dans un souci d’efficacité. Les rapports sont aussi l’occasion pour Huysmans d’exposer sa démarche et ses premiers succès dans la constitution d’archives internationales du mouvement ouvrier et socialiste, ainsi que dans la constitution d’un Inventaire de tous les documents du Bureau. Les rapports contiennent également des parties classées « confidentielles » avec nombre d’informations sur l’état des finances du BSI : Huysmans établit de manière de plus en plus régulière et schématique un compte financier, présentant les cotisations reçues ainsi que l’avancement des collectes des fonds répondant aux divers appels à souscription lancés par le Bureau (pour soutenir les socialistes victimes de répression, les grévistes, mais surtout le fonds de soutien aux révolutionnaires russes). L’inégalité de participation aux charges du fonctionnement du Bureau de la part des partis affiliés émerge de l’étude des comptes financiers. Pour le reste, les rapports traitent une grande variété de questions, à la fois « internes » tels l’avancement des travaux ordinaires du BSI et des demandes d’affiliations à celui-ci, et « externes » telles que la présentation des notes, rapports et propositions reçues de la part des partis affiliés.

Andrea BENEDETTI
Doctorant à l’Université de Strasbourg sous la direction de Maurice Carrez

[1] Haupt publiera néanmoins deux recueils dédiés à ces échanges bilateraux : HAUPT (Georges), Correspondance entre Lénine et Camille Huysmans, 1905-1914, Paris/La Haye, Mouton, 1963 ; HAUPT (Georges), HOWORTH (Jolyon), « Edouard Vaillant, délégué au Bureau socialiste international : correspondance avec le Secrétariat international (1900-1915) », dans Annali della Fondazione Giangiacomo Feltrinelli, n.17, Milan, Feltrinelli, 1976, pp.219-305.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *