De « Qun (群) » à « SheHui (社会) » L’histoire de la signification des termes occidentaux « société » et « socialisme » dans la langue chinoise (1/3)

Ce papier est issu d’une communication d’un séminaire franco-chinois organisé à Rouen en avril 2015. Il présente les origines du mot « socialisme » en langue chinoise

De « Qun () » à « SheHui (社会»

L’histoire de la signification des termes occidentaux « société » et « socialisme » dans la langue chinoise

En chinois ancien, il n’existe pas de mots correspondant aux concepts occidentaux de « société », « social », « sociologie » et « socialisme ». Par exemple, « 社会 (shehui) » est le terme moderne utilisé pour traduire le terme occidental « société » et désigne une manifestation culturelle en chinois moderne. En Chine ancienne, « 社 (she) » signifie « le dieu du sol » et désigne généralement les « actes, sites et jours de sacrifice au dieu du sol ». Associé à « 社 (she) », « 会(hui) » signifie « se réunir », « se rassembler » ou « s’associer ». Réunir les termes « 社 (she) » et « 会 (hui) » dans le mot « 社会 (shehui) » signifie se rassembler ou rassembler des gens comme sacrifices au dieu du sol ou de la terre en chinois ancien. Utiliser les termes « 社会 (shehui) »,  « 社会性 (shehuixing) », « 社会化 (shehuihua) »     ou « 社会主义(shehuizhuyi) » pour traduire « société », « communauté », « sociabilité », « socialisation » et « socialisme » est un phénomène moderne en langue chinoise.

  1. De « Qun () » à « SheHui (社会) »: la brève histoire de la traduction de “société” en Chine

À la fin du XVIIIe siècle, les mots occidentaux « société », « social », « sociologie » et « socialisme » arrivèrent en Chine. À cette époque, la plupart des intellectuels utilisaient le terme chinois « 群 (qun) » pour traduire « société ». Dans le contexte chinois, « 群 (qun) » désigne la foule, le groupe, le troupeau, la masse ou l’action de rassembler des gens[1].

Dans les œuvres classiques du penseur chinois Xun Zi (313-238 avant J.C.), se rassembler ou rassembler des gens en une société ou une communauté et diviser la société de manière hétérogène ou en différentes parties avec la vertu de la justice est la capacité essentielle ou la propriété des êtres humains ; c’est ce qui les différencie des être non-humains tels que les animaux[2]. En chinois ancien, « 群 (qun) » est un mot couramment utilisé et sa signification est liée à la pratique sociopolitique de l’être humain. Dans la pensée politique chinoise traditionnelle, la pratique politique se concentre sur le KING (君) ou le système de King (王制). Liang Qichao (1858-1927), un célèbre penseur chinois du XIXe et XXe siècles, déclara : si quelqu’un peut rassembler des gens en une société ou une communauté, il est alors le chef suprême. Dans l’antiquité, le droit du chef suprême à gouverner son peuple lui vient de sa propre capacité à organiser le peuple en une société. De nos jours, si quelqu’un peut rassembler la multitude en un État, la foule en une communauté, il est le souverain. Être le souverain signifie simplement rassembler les gens en un État, une communauté ou une société[3]. « Qun » est donc un concept chinois qui signifie rassembler des gens en une société ou communauté et il est lié d’une part à « tiandao (天道) » – qui signifie loi naturelle ou divine – et d’autre part au chef suprême, roi ou souverain sur terre. De plus, utiliser le système de King et la loi de King pour gouverner le peuple est un ancien idéal politique chinois ; il est lié aux autres traditions historiques chinoises telles que l’idée de « grande unification » (大一统) ou « de par le monde sous les cieux » (天下).

À la fin du XIXe siècle et plus précisément vers 1898, la plupart des lettrés et autorités publiques de la fin de la dynastie Qing utilisaient le caractère chinois « Qun (群) » pour traduire « société » et utilisaient les termes chinois « QunXue (群学) » pour traduire le concept occidental de « sociologie ». À cette époque, les lettrés et autorités publiques qui traduisaient le terme occidental « société » par le terme chinois « Qun (群) » firent preuve d’innovation concernant ce dernier. Se basant sur le contexte du chinois ancien, ils relièrent « Qun (群) » (le troupeau, la foule, le groupe, etc.) à « Jun (君) » (roi, empereur, souverain, monarque, etc.) ; le roi ou l’empereur ont de par leur nature même la capacité à rassembler des gens en une société ou communauté. Yan Fu, le traducteur chinois de Evolution and Ethics and other Essays de Thomas Henry Huxley, exposa la raison pour laquelle est utilisé le terme chinois « QunXue (群学) » pour traduire le terme occidental « sociologie ». Selon lui, l’interprétation faite par Herbert Spencer de l’histoire civilisationnelle de l’être humain et qu’il nomma « sociologie » est similaire à ce que pensait Xun Zi sur la capacité des êtres humains à se rassembler en une société ou communauté ; c’est ce qui les différencie d’autres animaux. La « sociologie » de Spencer doit donc être traduite en chinois par « la connaissance de Qun » ou « QunXue (群学) »[4].

Pour les lettrés et autorités publiques du tournant des XIXe-XXe siècles, souligner la dimension souveraine ou monarchique de « Qun (群) » revenait simplement à satisfaire les besoins théoriques de la Réforme des Cent Jours de 1898. Cette réforme fut nommée d’après l’année de WuXu dans l’ancien calendrier chinois (littéralement : « Réforme Wuxu »). C’est l’un des deux derniers mouvements réformateurs à transformer de manière innovante la monarchie en une monarchie constitutionnelle au tournant des XIXe-XXe siècles, à la fin de la dynastie Qing. C’est pourquoi la plupart des intellectuels et universitaires doivent utiliser « Qun (群) » et non pas « Hui (会) » (qui signifie conférence, association, union, réunion) car ce dernier ne possède que peu de significations en lien avec « Jun (君) » ou le système de King.

Ce phénomène dura moins de dix ans, la plupart des universitaires ou intellectuels abandonnèrent « Qun (群) » et « QunXue (群学) » et passèrent à l’utilisation du terme chinois « 社会(SheHui) » pour traduire « société » et à l’utilisation des termes chinois « 社会性 (SheHuiXing) », « 社会化 (SheHuiHua) », « 社会学 (SheHuiXue) » et « 社会主义 » pour traduire les termes occidentaux comme « sociabilité », « socialisation », « sociologie » et « socialisme ». Dans la traduction faite par Yan Fu en 1898 du livre de Spencer The Study of Sociology (群学肆言) », le terme « SheHui (社会) » n’apparait pas une seule fois. En revanche, dans sa traduction en 1904 du livre d’Edward Jenks A History of Politics (社会通诠), la fréquence d’utilisation du terme « SheHui (社会) » excède la fréquence d’utilisation du terme « Qun (群) ».

 

Chen Xiangqin
Académie des Sciences Sociales de Shanghai


[1] Grand Chinese Dictionary, Shanghai Dictionary Press, 1997. Sauf mention contraire toutes les références sont en chinois ; nous les traduisons en anglais pour une meilleure comprehension.

[2] Hsün Tzu, System of King (the Ninth chapter).

[3] Liang Qichao, Preface about “On Qun()”,Ice-drinking Room Combined Collected Works, Vol. 2. p. 3.

[4] Yan Fu, “Yuan Qiang (On the Reason of Powerfulness and Prosperity ”, The Collections of Yan Fu, Zhong Hua Press, 1986.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *